• Le 1 Août 2011

Frida Kahlo

  • Du 29 juin 2011 au 1 octobre 2011
  • Théâtre Dejazet - Paris

Dans une belle mise en scène où est retracée avec poésie et un jeu corporel de belle prestance la vie de Frida Kahlo, Lupe Velez déploie un registre de jeu étendu. Le spectacle déploie une gamme d’émotions étendue qui fait cohabiter la sensibilité de l’artiste et sa souffrance physique.

Le spectacle retrace la vie de Frida Kahlo, grande artiste peintre mexicaine dont André Breton disait d’elle que « L’art de Frida Kahlo est une bombe autour d’un ruban ». Lupe Velez incarne Frida Kahlo avec grand talent. Le corps et la voix s’immiscent dans chaque réplique où la souffrance de l’artiste, ses joies et ses drames, sont restitués avec force et entrain. Ses rencontres avec, entre autres, Breton et Eluard, celles avec Diego Rivera, l’amour de sa vie, son mariage, ses déceptions, ses accidents, tout est joué avec talent de l’intérieur et transposé sur scène avec conviction et talent. Les larmes, l’émotion étreignent parfois le rire de l’artiste peintre. Lupe Velez, grâce à son jeu corporel et son timbre de voix, incarne son personnage dans un large registre de jeu. Le drame rencontre l’amour, la tragédie fait tournoyer la chance, l’amour embrasse la trahison, l’abattement fait l’amour à l’enthousiasme, la colère se tape la joie.

Beaucoup de bruit pour rien

  • Du 19 juillet 2011 au 6 août 2011
  • Théâtre Sylvia Montfort - Paris

La Compagnie des 26.000 couverts a pris ses quartiers au théâtre Sylvia Montfort pour notre plus grand plaisir. A l’épreuve de cette oeuvre de Shakespeare, cette compagnie dépoussière cette comédie joyeuse en y apportant des ingrédients subtils propres à ravir les inconditionnels du grand Will.  La troupe des 26.000 couverts s’en donne à coeur joie, [...]

Les bonnes

  • Du 22 juin 2011 au 27 août 2011
  • Le Lucernaire - Paris

Dans une mise en scène où la scénographie déploie deux espaces de jeu, les comédiennes proposent un jeu relevé tout en émotion et en force. Les rapports frontaux entre les bonnes se démarquent de ceux avec Madame et donnent à la pièce un cachet de belle facture.

« Les bonnes » est cette pièce écrite par Genêt qui relate ce fait divers entre deux bonnes qui veulent assassiner leur maîtresse de maison. La pièce n’est pas vue par le prisme de la politique. Sur les bonnes et leur relation avec Madame, il n’est pas mis en exergue sur scène une frontalité des rapports sociaux. La frontalité est tout autre. Elle est entre Solange jouée par Violaine Phavorin et Claire, en la personne de Marie Fortuit. Elle est uniquement entre les bonnes. Le jeu est tout en tension entre les bonnes. Avec Madame, le rapport est tout autre. La tension se relâche. Le rapport, sans être froid, est distant et griffé d’aristocratie.

Molière sur le divan.

  • Du 6 juillet 2011 au 27 août 2011
  • lucernaire - Paris

La compagnie Malomains nous gratifie au Lucernaire d’une comédie « monstre » et déjantée dont les pères spirituels se nomment Molière et Freud. Jugez du peu. Ce savant mélange nous conduit à décrypter les maladies du corps et de l’esprit à travers les personnages stéréotypés d’une famille sortie tout droit du panthéon de Molière. Cet ensemble conçu [...]

L’île des esclaves

  • Du 8 juin 2011 au 23 août 2011
  • lucernaire - Paris

Marivaux a présenté pour la première fois en 1725 cette comédie toute en prose et en un acte en s’amusant à échanger les rôles entre maîtres et esclaves. Cette fable originale pour l’époque constitue un morceau de choix pour les progressistes de tout temps. Fort bien interprétée, cette pièce, à l’affiche du Lucernaire, pêche malgré [...]

Salieri, le mal-aimé de Dieu

  • Du 1 juin 2011 au 28 août 2011
  • lucernaire - paris

Requiem pour Salieri. Du fond de son asile, Antonio Salieri à demi-fou porte un témoignage vibrant sur sa vie en se retournant sur son passé. Un destin honni qui n’a pas trouvé, selon lui, grâce aux yeux de Dieu. Ce spectacle actuellement à l’affiche du lucernaire pêche par ambition en présentant un spectacle un peu [...]

Les flibustiers de l’imaginaire

  • Du 9 novembre 2010 au 12 décembre 2011
  • -

Un spectacle d’improvisation où le public a son mot à dire..

Le principe :

- 1 gouverneur,
- 1 éclairagiste,
- 1 musicien,
- 5 comédiens et…
- le public !

Détournant le sens des mots dérobés aux spectateurs, les Flibustiers vous feront découvrir leur véritable signification au cours d’une route vers l’absurde et l’imaginaire.

Avec pour seul support une écharpe et une chaise et pour unique impératif de suivre les instructions de leur gouverneur, les Flibustiers s’emparent des mots proposés par le public pour construire des histoires plus absurdes et hilarantes les unes que les autres.